Pagaille sur les Plateaux

Pagaille sur les Plateaux

La trajectoire de l’escalade de la violence dans les montagnes du Sud-Kivu

Le présent rapport analyse les origines et les causes de l’escalade de la vio- lence sur les Hauts Plateaux, une zone montagneuse située dans la province du Sud-Kivu, à l’Est de la RDC. Il soutient que quatre mécanismes sont à l’origine de cette violence.

Le premier est le discours sur le « conflit ethnique » et « l’autochtonie ». Cependant, la tendance à considérer que toute violence est liée à l’ethnicité est problématique car elle fait abstraction des autres moteurs du conflit et de la violence et a pour conséquence l’attribution d’une responsabilité collective à des actes de violence individuels. Cela entraîne une violence par vengeance et la confusion entre les groupes armés et les civils. Le dilemme de sécurité constitue le deuxième mécanisme. Si les forces armées congolaises sont souvent perçues comme partiales, la présence de groupes armés considé- rés comme « ethniques » incite à la contre-mobilisation. La militarisation, ou la tendance des acteurs politiques locaux et des élites politico-militaires nationales et régionales à recourir aux armes pour résoudre les conflits de pouvoir, constitue le troisième mécanisme. Le quatrième mécanisme est la nature multidimensionnelle de la dynamique du conflit et de la violence, étant donné que la crise sur les Plateaux est façonnée par des évolutions locales, provinciales, nationales et régionales.

Il est donc nécessaire que ces quatre mécanismes soient pris en compte si l’on veut faire cesser la violence qui sévit sur les Plateaux. Cependant, les efforts de stabilisation actuels ne tiennent pas compte de la militarisation ni de la multiplicité des moteurs du conflit et de la violence. De plus, le fait qu’ils mettent l’accent sur le dialogue intercommunautaire renforce les discours sur les « conflits ethniques », que le présent rapport considère comme problématiques. Les initiatives visant à résoudre la crise sur les Hauts Plateaux doivent tenir compte du rôle majeur des élites politico-militaires à tous les niveaux, y compris les politiciens nationaux et les gouvernements des pays voisins.

gecshceruki

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x