La plaine de la Ruzizi

La plaine de la Ruzizi

Un carrefour de conflits et de violence

Depuis plus de deux décennies, la plaine de la Ruzizi (province du Sud-Kivu) ne cesse d’être le théâtre de conflits et de violences. Au fil du temps, les modèles et la dynamique des conflits et de la violence ont considérablement évolué. Si la dynamique des conflits était autrefois liée principalement à la contestation du pouvoir coutumier, souvent présentée sous la forme d’un conflit intercommunautaire, ces dynamiques ont évoluées.

Liée à ces conflits, la violence a entraîné des dilemmes en matière de sécurité locale. Les groupes armés se sont donc mobilisés pour assurer la protection de leur communauté, bien que souvent sous l’impulsion d’entrepreneurs politiques et militaires poursuivant des objectifs plus personnels. La violence est aujourd’hui essentiellement liée aux stratégies génératrices de revenus des groupes armés, qui incluent des vols à main armée, des cambriolages, des assassinats, des enlèvements avec demande de rançon ainsi que le pillage du bétail.

Les conflits interpersonnels liés aux dettes, affaires familiales et rivalités alimentent également la violence de manière considérable. Les tensions régionales ainsi que les activités des groupes et forces armés extérieurs sont devenues une nouvelle source d’instabilité ces dernières années. Malheureusement, les efforts de stabilisation ont largement négligé l’évolu- tion des moteurs de la violence ou n’ont pas été en mesure de les aborder. Ils se sont principalement limités à la résolution des conflits locaux, avec moins d’efforts pour traiter des facteurs supra-locaux, tels que le comportement des élites politiques et de l’armée nationale, et les tensions géopolitiques entre les pays de la région des Grands Lacs. Il est ainsi nécessaire que ces dimensions soient intégrées dans les futurs efforts de stabilisation.

03_GIC_La plaine de la Ruzizi_FR_4

Judith Verweijen, Juvénal Twaibu, Oscar Dunia Abedi et Alexis Ndisanze Ntababarwa

gecshceruki

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x