L’impasse du processus de paix FRPI

L’impasse du processus de paix FRPI

Les leçons tirées d’une approche DDR communautaire et politique au Congo

Dans ce rapport, nous chercherons à mettre en évidence la pertinence, les défis et les limites du « processus de paix FRPI » pour les futurs efforts de paix et de stabilisation à l’Est de la RDC. Le processus de paix de la FRPI (Force de résistance patriotique de l’Ituri) fait référence à un dialogue inclusif et à plusieurs niveaux initié en 2017, qui a conduit à d’importantes avancées pour la paix et la stabilité du sud de l’Ituri, telles que la signature d’un accord de paix entre le gouvernement de la RDC et le FRPI, et le cantonnement volontaire de plus de 1 000 miliciens.

Ainsi, le processus de paix de la FRPI a organisé un véritable dialogue auquel les parties prenantes congolaises ont pris part, notamment les leaders communautaires, le gouverneur de la province, les responsables militaires et les ministres nationaux concernés. Il a encouragé la redevabilité mutuelle, maîtrisé et écarté les éléments perturbateurs, et conduit à des changements positifs dans l’une des régions les plus enracinées, violentes et instables de l’Est de la RDC.

Le processus de paix FRPI est aujourd’hui dans une impasse et risque de capoter totalement en dépit d’avancées significatives. Ceci s’illustre par la reprise des affrontements entre les éléments FRPI et les soldats de l’armée nationale en octobre 2020 et par l’absence de progrès dans les étapes et conditions préalables à un désarmement complet de le FRPI.

Alexis Bouvy, Ingebjorg Finnbbakk, Jean-Marc Mazio, Eric Mongo et François Van Lierde

06_GIC_L’impasse du processus de paix FRPI_1


Download 

gecshceruki

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x